Un petit goût de Québec

Quatre jours à Montréal, c’est assez pour en ramener quelques couleurs…

11.07-montréal-1

Folie douce

La folle aborde le rivage et demande droit d’asile. Pendant que les vieillards délibèrent, les enfants la décoiffent et ouvrent son corsage à la lumière du jour ; les seins s’évasent dans leurs mains fragiles, les cuisses livrent un coquillage sombre, le ventre berce. La folle est douce et l’enfance éblouie.

Quand les vieillards reviennent, toujours accompagnés de mouettes qui volent au-dessus de leurs têtes blanches, les enfants imitent la marée autour de la folle, nue comme une étoile de mer oubliée sur le sable.

Giguère Roland, La Main au feu, 1958.

11.07-montreal-3

b

b

11.07-montreal-4

b

b

11.07-montreal-6

b

b

11.07-montreal-5

b

b

11.07-montreal-7

b

b

11.07-montreal-13

8 commentaires sur “Un petit goût de Québec

  1. hahahaha quel con fais-je… oh un joli texte, je lis, je lis, waaaa ptain mais trop bien écri! C'est beaaaauuuuu…alys tu m'épates! Ah une signature en bas du texte…raté xD réveille toi le lu! Mais tes photos sont trop belles ;o)

  2. oui, je connais Montréal et ses environs, j'ai habité Sainte Catherine pendant un mois avant d'emménager un autre mois chez des amis dans la réserve de Kahnawake juste à côté de Montréal!! Mais j'adore Montréal je trouve que c'est un des meilleurs exemples du mot cosmopolite!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *