L’aquarelle sur papier mouillé

L’aquarelle sur papier mouillé s’apprivoise. Avant de te faire peintre, tu deviens un petit chimiste jouant aux dilutions et s’interrogeant sur la quantité d’eau dont imbiber la feuille. Fonction de tes choix, les couleurs vibrent différemment, elles prennent possession de la page ou bien restent sagement dans leur coin. L’aquarelle sur papier mouillé est sociable : chaque couleur va volontiers à la rencontre de sa voisine. À toi de décider des mélanges heureux. Après la séance, il reste à nettoyer les pinceaux et les petites coupelles qui contiennent encore quelques traces de pigments : les teintes ressuscitent brièvement sous l’eau de la vaisselle tandis que les peintures de chacun sèchent tranquillement. Qui se lasserait de jouer ainsi avec la couleur ?

aquarelle-sur-papier-mouillé
aquarelle sur papier mouillé
Les myosotis
Lire la suite « L’aquarelle sur papier mouillé »

Cela sent bon la nature et les aiguilles de pin dans notre bibliothèque : « Slow » d’Huiban et « Animaux architectes » de Nassar et Blasco

Mon premier est une initiation, limpide et accessible, des grands principes qui structurent la pédagogie Steiner-Waldorf. Mieux encore, avec Slow*, Isabelle Huiban nous incite à ralentir le rythme de nos vies effrénées pour nous offrir ce qui nous est – à l’adulte comme à l’enfant – essentiel : du temps ensemble et au contact de la nature.

Mon second intervient comme un prolongement du premier, pour nous donner envie d’ouvrir l’œil et de déceler l’ingéniosité d’habitats que nous n’avons pas l’habitude de visiter : ceux des animaux ! Animaux architectes* s’adresse aux enfants dès cinq / six ans ; il trouvera une place de choix aussi bien dans votre coin nature que dans votre espace construction.

Mon tout est une invitation à jouer dans les bois.

Et bien quoi ? Que fais-tu encore là ?

Lire la suite « Cela sent bon la nature et les aiguilles de pin dans notre bibliothèque : « Slow » d’Huiban et « Animaux architectes » de Nassar et Blasco »