Raconter des histoires autrement : le Butaï, théâtre japonais

Événements familiaux difficiles, fin de thèse, grosses chaleurs, envie de passer toujours plus de temps avec mon fils, occasions de faire plein de découvertes avec des gens que j’aime… : je suis beaucoup moins présente sur le blog en ce début d’été. Mais je me réjouis, à lire les statistiques du site, de voir que toi aussi : je t’imagine dehors, à gambader dans les champs avec ta joyeuse marmaille ou derrière ta machine à coudre pour confectionner de jolis bloomers et robes d’été (et je compatis beaucoup si tu es enceinte ou coincée – comme moi, souvent – derrière ton ordinateur en ces jours caniculaires).

Aujourd’hui, je voudrais te parler d’un fantastique matériel pour raconter les histoires, chez soi ou en classe. Bien qu’il commence à peupler les bibliothèques et les centres d’activités culturelles pour enfants, il sort un peu de l’ordinaire et demeure assez méconnu. J’en suis tombée amoureuse il y a quelques mois, et j’ai eu la chance d’en recevoir un exemplaire à prêter de la part du merveilleux magasin de jouets éthiques Casse-Noisettes.

Il s’agit du « Butaï » ou théâtre japonais. C’est une structure de bois (ou de carton) pouvant accueillir plusieurs planches d’une histoire (en format A4, A3, etc.) ; le conteur est derrière le petit théâtre, et tandis qu’il passe d’une planche à l’autre, il lit le texte au dos de la planche qui lui fait face. Il peut jouer sur des effets de vitesse (en opérant une transition rapide ou lente entre les planches), ajouter des bruitages, des accessoires, aménager des jeux de lumières, etc.

C’est un régal, tant du point de vue de celui qui conte que pour son petit auditoire captivé ! Les exploitations pédagogiques d’un tel outil me semblent illimitées.

Casse-Noisette, à ma connaissance le plus intéressant des magasins de Bruxelles
Casse-Noisette, à ma connaissance le plus intéressant des magasins de jouets de Bruxelles

Lire la suite « Raconter des histoires autrement : le Butaï, théâtre japonais »

Un bac sensoriel pour rêver de mer et de soleil

Je crois que je n’ai encore jamais posté sur ce blog de bacs sensoriels… Pourtant, j’en « monte » encore relativement souvent pour Django, mais je crois que je n’aime pas parler ici de ce à propos de quoi je trouve plein d’articles tellement bien écrits ailleurs sur la Toile (par exemple, je ne te parle presque jamais de cuisine – vu mon niveau, c’est sûr, il vaut mieux que je m’abstienne -, de couches lavables, de portage, etc., pourtant, ce sont des activités que je pratique beaucoup).

Bref. En rentrant du travail un soir, il y a une dizaine de jours, il faisait lumineux mais fort venteux, j’avais envie de soleil et de sable chaud (oui, oui, gros cliché de vacances, surtout pour moi qui n’aime pas du tout me prélasser des heures sur la plage), de nous mettre en pause pour un (long !) moment. En quelques minutes, je nous ai construit un petit coin de paradis (bon, ok, les requins en vrai sur ton lieu de vacances, ça craint) :

Bac sensoriel du soir. #bacsensoriel #sensorybin #sensoryplay #waterbinplay #playwithtoddler #jeudenfant

Lire la suite « Un bac sensoriel pour rêver de mer et de soleil »

Bruxelles avec les enfants : le quartier Fernand Coq et mon bébé pirate

Il était une fois un petit garçon de 20 mois qui entrait pour la première fois dans un magasin de jouets (parce que sa maman n’avait jusque-là pas eu l’occasion de se faire accompagner et qu’elle savait bien qu’y aller seule avec son fils, c’était du suicide émotionnel).

Ce n’était pas n’importe quel magasin de jouets : des moulins à vent de toutes les tailles et de toutes les couleurs, des jouets Grimm’s plus beaux les uns que les autres, une collection de toupies à vous faire perdre la tête, des mobiles somptueux au plafond… Bienvenue dans la boutique Luxiol, chaussée d’Ixelles 221 : Bruxellois de cœur ou visiteur d’un jour, ton passage en ces lieux est indispensable !

luxiol-vitrine
© Luxiol

Lire la suite « Bruxelles avec les enfants : le quartier Fernand Coq et mon bébé pirate »

Oui, mon petit garçon joue à la poupée

Lorsque mon fils a eu 13 ou 14 mois, j’ai été récupérer mes poupons Corolle dans le grenier parental. Ils m’y attendaient sagement depuis presque… 25 ans (le seul avantage du plastique : c’est increvable). Un petit tour à la machine à laver plus tard, j’ai confié la plus petite des deux poupées à mon bébé, l’air de rien. Parce que, oui,

je suis plus que convaincue qu’il est important que nos garçons aient aussi l’occasion de jouer à la poupée.

Et si ça ne tenait qu’à moi, la question ne devrait même pas se poser !

poupee-garcon-02

Lire la suite « Oui, mon petit garçon joue à la poupée »

Mon bébé dessine, je m’émerveille

À quel âge un enfant commence-t-il à dessiner ?

Il ne faut pas attendre l’âge des représentations figuratives pour tendre quelques crayons à un enfant. Même si le résultat final ne l’intéresse pas (ce qui ne t’empêche pas de conserver quelques unes de ses « œuvres » pour la postérité), il y a fort à parier qu’un tout petit trouvera beaucoup de plaisir dans une activité artistique comme le dessin ou la peinture.

Moi, je dois bien l’avouer, ces premiers traits de couleurs gribouillés énergiquement sur le papier m’émeuvent tout particulièrement.

Lire la suite « Mon bébé dessine, je m’émerveille »

La maison aux serrures

Encore un jeu Montessori par excellence ! Je te la suggérais dans un article sur les jeux « durables » publié un peu avant les fêtes ; elle est bien arrivée sous le sapin : la maison aux serrures captive mon petit garçon de 17 mois !

  • Pour exercer sa motricité fine
  • … et tester le concept de permanence de l’objet en y cachant des trésors.

La preuve en images + quelques liens et sources d’inspiration.

Lire la suite « La maison aux serrures »

Le toboggan à boules (« tracking toys »)

Le grand Saint-Nicolas a apporté un cadeau qui fait le bonheur de mon fils depuis deux semaines ! Plusieurs fois par jour, il passe de longues minutes à manipuler son toboggan à boules. Le plus curieux est qu’il n’y a pas que les enfants qui éprouvent une irrésistible attraction vers ce beau jouet : les plus grands et même les adultes ne résistent pas à l’envie de faire dégringoler divers objets le long du toboggan !

Voici donc un jeu qui a rapidement rejoint, avec la boîte à forme  notamment, les « quasi-indispensables » de Minuscule infini.

Lire la suite « Le toboggan à boules (« tracking toys ») »