Des langes tout doux, tout beaux et surtout bio !

Le lange en mousseline de coton, c’est l’accessoire indispensable de la jeune maman, celui qu’elle va trimbaler partout parce qu’il sert de bavoir, de tapis à langer, de châle d’allaitement, de tissu pour emmailloter bébé, ou encore pour couvrir la poussette, s’allonger dans l’herbe du parc, etc.

Plus tard, ils servent à construire des cabanes entre les fauteuils et de couverture en été. Ils deviennent même ton meilleur allier pour donner un chouette look à ton môme, et surtout, surtout, t’éviter de le changer cinq fois par jour, parce que oui, t’es super fière que ton bébé croque à pleine dents (enfin… à 5 dents) dans une belle pomme à la plaine de jeux, qu’il enlève lui-même le noyau des abricots et qu’il adore cueillir des mûres, mais en même temps, t’aimerais bien aussi éviter de frotter systématiquement 3 t-shirts tous les soirs avec ton super savon détachant.

Parce que ces langes seront au plus près de la peau de ton bébé et parce qu’il risque bien d’en choisir un comme doudou, ça vaut plus que jamais le coup de les choisir en coton biologique certifié sans teinture toxique.

Focus sur trois marques qui m’ont particulièrement séduites…

langes-coton-bio-fabelab

Lire la suite « Des langes tout doux, tout beaux et surtout bio ! »

L’histoire du lit au sol qui s’est transformé en lit cabane

Nous avons déménagé en mars et nous commençons seulement à voir le bout de l’aménagement de la nouvelle chambre de Django, qui est pourtant la première pièce dont nous nous sommes occupés (après avoir installés les sanitaires et la cuisine, bien entendu). Nous avons la grande chance d’avoir un entourage très impliqué dans la vie de notre petit bonhomme et c’est avec un immense bonheur que nous avons vu arriver le superbe « lit maison » ou « lit cabane » construit par son Papou ! Il est vrai que, victime de mes errances sur la Toile, je rêvais de cette structure depuis longtemps. Quant à Django, il a aussitôt adopté son nouveau lit et est très fier de savoir qu’il a été réalisé avec amour rien que pour lui. Petit tour du propriétaire et dernier retour sur notre expérience du lit au sol.

lit-maison-cabane-02

Lire la suite « L’histoire du lit au sol qui s’est transformé en lit cabane »

Playtime été 2015 : mes coups de cœur organiques

Aaaaaargh je suis archi-méga-crevée et je suis en retard pour tout ! Au secours ! Bon, aller, vite vite, je te raconte Playtime avant de boucler ma valise et de partir une semaine en vacances vendredi (comment ça on n’est que mardi et j’ai encore 4 jours de boulot à tirer ? je ne vois pas du tout de quoi tu parles).

B., de la boutique Fool de wool, et moi nous sommes rendu compte, lors d’une de mes commandes, que nous habitions à une dizaine de minutes l’une de l’autre : il ne nous a pas fallu plus longtemps pour nous rencontrer ! C’est super chouette de pouvoir discuter avec quelqu’un qui partage le même amour des vêtements organiques et en laine que moi (en dehors des groupes virtuels que je fréquente beaucoup) ! S’enthousiasmer sur la douceur d’un pull en taille 4 ans, réfléchir à des associations de couleurs pour la collection Disana de l’hiver prochain, découvrir des marques de vêtements en laine qui m’étaient jusque là inconnues, etc. Le bonheur !

Quand B. m’a proposé de l’accompagner à l’édition d’été de Playtime – Paris (The international children’s & maternity trade show), tu imagines combien j’étais ravie ! Nous nous sommes levées aux aurores pour arpenter les allées du salon toute la journée, en nous arrêtant surtout aux stands des marques proposant des vêtements en coton ou en laine biologiques. Bon, et aussi aux jouets : nous restons des mamans avant tout, réfléchissant à ce que nous allons bien pouvoir glisser sous le sapin à Noël prochain.

Je ne peux malheureusement pas tout te montrer, car les collections de l’été 2016 restent encore secrètes. Du coup, j’ai photographié très peu de vêtements, préférant te montrer plein de merveilleuses trouvailles en décoration ou en jeux. J’espère qu’elles te plairont.

Lire la suite « Playtime été 2015 : mes coups de cœur organiques »