L’aquarelle sur papier mouillé

L’aquarelle sur papier mouillé s’apprivoise. Avant de te faire peintre, tu deviens un petit chimiste jouant aux dilutions et s’interrogeant sur la quantité d’eau dont imbiber la feuille. Fonction de tes choix, les couleurs vibrent différemment, elles prennent possession de la page ou bien restent sagement dans leur coin. L’aquarelle sur papier mouillé est sociable : chaque couleur va volontiers à la rencontre de sa voisine. À toi de décider des mélanges heureux. Après la séance, il reste à nettoyer les pinceaux et les petites coupelles qui contiennent encore quelques traces de pigments : les teintes ressuscitent brièvement sous l’eau de la vaisselle tandis que les peintures de chacun sèchent tranquillement. Qui se lasserait de jouer ainsi avec la couleur ?

aquarelle-sur-papier-mouillé
aquarelle sur papier mouillé
Les myosotis
Lire la suite « L’aquarelle sur papier mouillé »