La recette simple et rapide des bougies à la cire de soja

Nous avons réalisé des bougies à la cire de soja parfumée à la fleur d’oranger avec les enfants, pour offrir à nos proches en guise de cadeau de Noël. La cire de soja ne sent pas aussi bon que la cire d’abeille, mais elle se travaille plus facilement que celle-ci et ses émanations ne sont pas toxiques comme celles des bougies à la paraffine dont nous voudrions débarrasser nos maisons. La recette est extrêmement simple et peut aisément être réalisée avec les enfants. Les bougies peuvent être parfumées avec des eaux florales, des épices et, précautionneusement, avec des huiles essentielles. Elles peuvent être employées comme bougies de massage.

Ustensiles et ingrédients

  • Contenants en verre, type pot de yaourt de récup’ (j’ai choisi ces petits pommadiers en verre bleu en 120 ml*, que je trouve très esthétiques ; nous avons pu réaliser 8 bougies avec les quantités indiquées ci-dessous)
  • Mèches pour bougies : soit en coton*, avec ou sans support métallique (vous pouvez récupérer des supports sur des bougies chauffe-plat ou vous passer de support en fixant la mèche au fond du pot avec un peu de cire), soit en bois*
  • Pinces à linge (autant que vous avez de pots, pour tenir la mèche droite pendant que vous versez la cire)
  • Casserole et récipient en inox pour réaliser un bain marie (un boîte de conserve propre peut faire l’affaire)
  • Spatule en bois
  • Récipient muni d’un bec verseur, à taille d’enfant

Les ingrédients seront choisis d’origine biologique de préférence :

  • 500 gr de cire de soja
  • 50 ml d’hydrolat de fleur d’oranger (facultatif)
  • 30 à 50 gouttes d’huile essentielle petit grain bigarade (facultatif)
  • zestes d’orange (facultatif)

Variante : en ajoutant un peu de cire d’abeille à la cire de soja, tu ralentiras légèrement la consumation des bougies et bénéficieras de la bonne odeur de la cire d’abeille : ce peut être une bonne solution si tu ne souhaites pas utiliser d’huile essentielle ; attention, toutefois, la cire d’abeille est beaucoup plus difficile à nettoyer que la cire de soja.

La recette

  • Faire fondre la cire de soja au bain marie.
  • Préparer tous les contenants : découper des mèches de taille adéquate, plonger l’extrémité de chacune d’elles dans la cire fondue et fixer l’autre extrémité au fond du récipient avec un peu de cire, maintenir la mèche droite et au centre à l’aide d’une pince à linge.
  • Verser la cire fondue dans le récipient muni du bec verseur et y ajouter l’eau de fleur d’oranger, les zestes d’orange et l’huile essentielle de petit grain bigarade ; mélanger.
  • Remplir soigneusement chaque contenant en veillant à ce que la mèche demeure bien au centre et fixée au fond du contenant.
  • Laver simplement vos récipients à l’eau chaude.
  • Laisser les bougies refroidir 12 à 24h.
  • Offrir vos bougies en proposant de remplir à nouveau les contenants une fois ceux-ci vides !

Le mot de la fin

J’aime beaucoup les bougies à la cire d’abeille, mais je trouve que la cire de soja est beaucoup plus facile à travailler sous forme liquide : la cire d’abeille fond à une température plus élevée que la cire de soja et elle durcit beaucoup plus fort que cette dernière ; elle est donc très difficile à faire partir des ustensiles utilisés (il faut utiliser des boîtes de conserve ou passer les ustensiles au four), peut tacher les plans de travail et nécessite d’être plus rapide et assuré dans ses gestes pour la travailler ; la cire de soja, au contraire, se nettoie facilement à l’eau, et on peut même profiter de la réalisation des bougies pour se faire un petit massage des mains avant l’étape vaisselle, tant elle est agréable sur la peau. C’est pourquoi je trouve la cire de soja idéale avec les enfants, sous cette forme liquide. Je conseille de travailler la cire d’abeille avec les enfants plutôt sous forme de feuilles de cire à rouler*.

HUILES ESSENTIELLES, ATTENTION : toutes les huiles essentielles ne conviennent pas pour la confection de bougies et, parmi celles qui conviennent, bon nombre ne peuvent pas être diffusées en présence de jeunes enfants et / ou d’animaux. Dans le doute, mieux vaut s’abstenir de les utiliser.

4 commentaires sur “La recette simple et rapide des bougies à la cire de soja

  1. Bonjour,
    Merci poir ce partage.
    Quel est l’intérêt de l’HE de petit grain bigarade dans la recette ?
    Et beau réveillon 🙂

    1. Principalement l’odeur : celle-ci sera beaucoup plus atténuée si on utilise seulement l’hydrolat et les zestes (ces derniers étant surtout là pour l’aspect visuel texturé). L’HE de Petit grain est toutefois réputée pour ses propriétés calmantes et apaisantes, elle est également bénéfique pour les personnes déprimées. Le fait qu’elle puisse être utilisée – avec modération – en présence de tout-petits et que je trouve son odeur effectivement très réconfortante font que c’est une huile essentielle que j’affectionne particulièrement.

  2. Merci pour ce pas à pas, j’hésitais justement à me lancer avec la cire d’abeille par crainte du nettoyage, et je me suis rabattue sur les feuilles à rouler. Je vais tenter la cire de soja. Aurais-tu un fournisseur de cire de soja bio en ligne à me conseiller?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *